Holà je le reconnais j'ai délaissé mon blog...

A vrai dire il y a plusieurs événements qui pourraient l'expliquer notamment :
- après Andilly et le festival du pays de Savoie à La Roche ça a été les vacances.
- et à la rentrée de septembre 2011 j'ai eu une vie bien remplie !
- et puis Facebook a fait son office, beaucoup de photos et de vidéos y passent et moi aussi...

Alors quelques news ici quand même ?

Le festival du Pays de Savoie à La Roche mériterait un article à lui tout seul ici.
Peut être en ferais je un, à antidater car le prochain arrive déjà vite ;)

Pendant les grandes vacances j'ai chopé un bon gros mal de dos.
Verrouillé, je suis allé à la Fête de Saint Jean D'Aulps très moderato mais avec grand plaisir aux côtés des Archers de Sabaudia et avec quelques compagnons de l’Épée de Savoie

En septembre j'ai eu surtout la gestion de mon grand garçon qui intégrait mon quotidien et le collège du coin. Et depuis ma vie évolue, avec ses richesses, ses changements inéluctables et ses difficultés à affronter.

En décembre l'hiver a commencé à se durcir et à me saper... et ma déprime à grandir...

En janvier dès le 1er jour de reprise le boulot me tanne, ainsi que la logistique de vie d'un père célibataire et nomade qui doit se discipliner...

En février plusieurs stalactites tombent dans ma grotte :

Une grande sensation de solitude qui me mine depuis quelques mois, s'aggrave et me vrille vers le bas.
Une rhino-paryngite, angine, conjonctivite et compagnie s'attarde sur moi.
Un joyeux compagnon s’éteint d'une faille au cœur en voiture et s'encastre dans un camion...
Le lendemain d'un enterrement qui m'affecte plus encore, un mal étrange m'envahit et j'atterris peu après aux urgences du coin, subis moult analyses bios lors de mes 3 jours d'hôpital et 3 semaines d'arrêt maladie.
Je m'en remets, certes mais bien affaibli physiologiquement, je chope la bronchite du fiston. J'en tousse encore à m'en faire mal au crâne et aux côtes parfois.

Je passe ce mois de Mars 2012 à me remettre, avec la sensation de revivre en ce début de printemps.

 

antarctique126

 

J'ai passé un hiver comme rarement. Une longue traversée d'un désert antarctique.
Outre une grippe carabinée et 2 gastros je n'avais jamais été malade, du moins jamais aussi fort que cela depuis 15 ans, sans compter un niveau affectif très très secoué également.

Mais comme disait Bilbon en parlant des rois d'Arnor : le vieux qui est fort ne dépérit pas et le gel n’atteint pas les racines profondes.

Je me dois de remercier mes vieux amis et ceux et celles en devenir, mes compagnons d'aventures et autres bons potes autour de moi cet hiver. Que ce soit chez moi in vivo ou via Facebook, un peu d'attention m'aura finalement beaucoup apporté et réchauffé le cœur, et j'en avais grand besoin, merci !

Je me dois de remercier particulièrement l'Elfée qui malgré ses propres épuisements et tracas hivernaux aura su trouver la force de m'épauler alors que j'avais le genoux en terre comme rarement.
S'abîmer, se relever, savoir se retrouver bien au delà de l'imaginable, c'est assurément ... magique, merci.

 

En ce printemps je suis de retour et je me sens globalement régénéré !

Je me sens à nouveau le bon vieux Sergent espiègle, épicurien et vociférant :)
J'ai même plutôt bien supporté ma cotte de maille rivetée aujoud'hui le temps de faire rêver quelques enfants et leurs maîtresses dans une école maternelle à Magland :)

Je me sens prêt à fourbir mes armes et affronter mes combats à la noix, délaissés cet hiver, du genre maison a arranger, déchetterie à alimenter, voiture a réparer, molaire à couronner. Et bon débarras !

Je me sens libre de mes instincts, confiants en mes sentiments, vibrants de mes élans.

Je me sens bien Gardien des Elfes ici à ré-écrire ici mes aventures de l'été à venir :)

 

revival