lynndirCa fait bientôt 3 ans que je me suis mis sur les jeux sociaux via Facebook.

Après la découverte de Facebook et de ses diverses applications, je me suis en effet mis sur  quelques jeux " clic & win " basiques.

La plupart sont tout de même assez peu intéractifs en dehors des gifts, et des attaques plus puissantes si l'on a beaucoup d'amis dans son armée.

Vampire_elfiqueJ'avais aimé Vampire Wars pour son coté sombre.

C'est un jeu classique où l'on progresse de niveau en niveau au travers la réalisation  de quêtes successives, et de combats.
Tout cela à partir de simples clics répétitifs quelque part il est vrai.
Si je n'y joue plus guère j'y regarde un peu quand même de loin car il a été depuis bien amélioré et embelli.
J'ai surtout décroché pour cause d'addiction à beaucoup mieux depuis.

Il y avait un autre jeu d'aventure assez joli : Elven Blood de mémoire, hélas disparu depuis. Très joli et romantique à souhait.

Je ne me suis jamais vraiment intéressé aux jeux de mafia, de bandits ou de marchandages d'amis...
Pour prendre plaisir j'aime m'évader et rêver.
Et le médiéval et le fantastique ont toujours ma prédilection.

guardhouseAinsi, je me suis rapidement concentré sur Knighthood à l'époque des débuts.

Knighthood, c'est d'abord un jeu de gestion, de tactique et surtout de collaboration au travers le réseau social.
J'en ai fait quelques articles idéjà ici ou là dans mon blog.

Knigthood fut également pour ma part un vecteur de rencontre et d'animation voire d'apprentissage "professionnel".

Avec Knighthood, il y avait des groupes projets privés, des échanges communautaires, tacites ou plus formalisés, des chatrooms pour coordonner des opérations collaborative à l'échelle mondiale et en synchronisation directe. pfiouuu !
Certes le projet était autour d'un jeu, mais un "jeu" c'est un microcosme comme un autre.
Knigthood avait trouvé la clef du succès : l'animation décentralisée.

Knighthood a beaucoup perdu de son intérêt à mes yeux notamment depuis le restart Knighthood Chivalry, qui a disloqué l'Alliance que nous avions formé à la Brigade du Lys. Une genèse, ça ne se vit qu'une fois.
Mais il demeure parmi mes plus grandes victoires d'avoir pu rencontrer quelques bons compagnons voire des amis et d'avoir fait quelques sorties épicuriennes mémorables bien au delà de l'écran :)

sylvanasCes temps-ci je joue encore et toujours sur Facebook.

A mes yeux un jeu a vraiment su trouver le virage pour sa survie et son animation : Castle Age.

A la base j'ai tout de suite trouvé ce jeu chouette pour ses illustrations, et les graphismes s'améliorent encore à ce jour.
Et puis c'est un type de RPG classique où l'on doit faire progresser son personnage.
Ensuite, ce jeu est riche, il y a plein de possibilités, de quêtes, de sous quêtes, de progressions possibles, l'équipe de devs nous sort une nouveauté par semaine environ. :))
Enfin, Castle Age a su organiser les battles contre des monstres que seul on ne peut parvenir à finir. La victoire passe forcement par l'entraide et la coordination notamment via les fonctionnalités de Facebook au point où de nombreux groupes et forums s'y sont montés pour mieux travailler ensemble.

Castle Age a meme son wiki désormais : http://castleage.wikidot.com

seamonster_redbref,

- des nouvelles technologies
- un support commun médiéval fantastique
- une ouverture à l'échelle planétaire
- une synergie d'entraide, de partage, de valorisation de chacun

Miam ! 

Je n'ai pas fais d'étude en sociologie, mais... cela me fascine !