ignatieva_anna___kikimoro" Maintenant lui aussi avait vu l'autre visage des elfes. Les ombres de la nuit, lutins, poulpiquets, farfadets et ces fantômes noirs du crépuscule que les nains appellent korrigans, tous ces personnages de contes que l'on inventait pour les enfants prenaient un sens nouveau, effrayant et fascinant.

Lliane la magicienne était tout cela à la fois, fée et monstre, terrifiante et adorable ? Les elfes étaient ils tous ainsi ?

Lliane recouvra ses esprits, ses yeux verts si clairs se posèrent sur lui avec tendresse. Pauvre humain pris dans la ronde des fées, enchanté, l'âme ravie à tout jamais... "

Le Crépuscule des Elfes
Jean-Lous Fetjaine