Me revoilà !
J'ai de nouveau un chez moi en Haute-Savoie.
Ainsi va la vie, les coups du destin, les soubresauts, et l'alliance savante et équilibrée entre le désir et le besoin.

Paris m'insupporte, j'ai envie d'espaces verts, d'horizons morcelés et j'ai besoin d'un chez moi neuf afin d'accueillir mes deux lutins quand ils me rejoignent.

Ho emménager seul, et dans du neuf n'est pas simple.
Pas d'électricité dans l'appartement, se doucher à l'eau froide comme un barbare à la source.
Camper sur un matelas d'appoint en attendant un nouveau lit, éclairé à la bougie ou à l'aide d'une rallonge tirée jusqu'aux parties communes de l'immeuble.
Pas de téléphone ni de connexion réseau évidemment.
Se montrer ingénieux pour tout de même se connecter ;)
Prospecter, les coins discrets et magiques, les modalités incontournables et pratiques, faire ses achats, s'équiper.

Retrouver une part de ma vie, de mes projets et de chez moi dont je me suis éloigné cet hiver bien malgré moi.
Voici ce qui me guide.
Maîtriser son destin, pour soi, et avant tout se sentir bien, entier.
Tourner les pages de mon propre livre, cultiver le bon, oublier le mauvais  et pardonner les maladresses dans les sentiers que l'on gravit seul ou accompagné et sur lesquelles trébucher et se relever.

Et de nouveau être serein.